Des Hommes et des Lieux : Récits, Biographies et Ateliers d'écriture Association loi 1901 - Lyon
Des Hommes et des Lieux : Récits, Biographies et Ateliers d'écriture Association loi 1901 - Lyon

Zoom sur les textes écrits en atelier

Textes de Jocelyne - L'étranger
Sous ma langue, il y a ce silence dans le désert, cette proximité avec moi, avec toi, avec nous, le bonheur de se comprendre sans un mot, les myriades d’étoiles dans un ciel sans nuage, le goût du sable sous ma langue, la douceur des dunes qui ondulent sur fond bleu, ce paysage impressionniste, la sérénité, la paix, l’écoute, la contemplation, le partage.
L'étranger - textes de Jocelyne.pdf
Document Adobe Acrobat [82.3 KB]
Textes de Louisa - Atelier l'étranger
Autour de moi, le temps est suspendu comme la respiration des deux cent personnes qui m’entourent ce soir. En moi, il y a ce silence profond de l’attente. En eux aussi, certainement : le mouvement et le souffle semblent réprimés. C’est le calme dans l’impatience, comme celui de l’enfant qui sait que sa bonne tenue sera récompensée. Statique dans le fauteuil moelleux qui m’enserre, j’attends le mouvement.
textes Louisa- atelier l'étranger.pdf
Document Adobe Acrobat [389.9 KB]
Texte d'Astrid - Je suis l'étrangtère
Un homme s’approche, quelques mots dans un anglais chaotique et me voilà à nouveau dans la pièce. La chaleur d’une voix, d’une main tendue m’introduise sur cette scène. Dans cet échange, je m’apaise, mes craintes s’éloignent.
Un homme m’accueille, et c’est toute une foule, tout un peuple qui m’introduit avec bienveillance dans un rôle qui ne m’est plus inconnu. Je me sens à l’aise dans ce nouveau vêtement de scène.
texte Astrid - Je suis l'étrangère.pdf
Document Adobe Acrobat [145.2 KB]
Texte de Charlotte - Atelier l'Autre, l'Etranger
Tu es là
l’inconnu
le pair
sous ton masque
sous le voile de mes yeux
la fragrance de mon je
qui pour toi
est autre.
l'autre l'étranger Charlotte.pdf
Document Adobe Acrobat [495.3 KB]
Ecrire à plusieurs mains : cadavre exquis - Atelier l'Autre, l'Etranger
Au nord, le prochain îlot est toujours plus au Nord, au Nord du Nord, c’est vrai qu’à la fin, on atteint la calotte glaciaire, mais pourquoi ne pas vivre dans un igloo. Saurions-nous construire un igloo. Un igloo blanc sur un îlot blanc ! Il faudra faire attention à ne pas trop faire de feu. Chez nous, dans les villages, on fait de grands feux sur les places.
Cadavre exquis.pdf
Document Adobe Acrobat [337.3 KB]
Textes de Catherine, Atelier L'autre, l'étranger
« L’autre, l’étranger, c’est entre moi et le miroir, entre moi et mon reflet dans le miroir,
sur la distance de quelques mètres, quelques pas, une courte distance donc : une foule, une foule humaine
de jeunes, de vieux, de vivants, de morts,
une foule de passants de la vie, de ma vie (…)
L'étranger_Catherine.pdf
Document Adobe Acrobat [404.8 KB]
Textes de C., participante à l'atelier sur le silence, juin 2016
Extrait :
"Je me souviens des nuits pleines d’étoiles, la tête renversée vers le ciel, quand on ne les nomme plus, quand on ne les compte plus, le silence qui va de mes yeux aux étoiles, infini silence d’infini.
Je me souviens du silence de Jésus sur sa croix devant les marches de l’église, je me souviens de n’avoir pas osé parler très fort pour lui poser mes questions, des mots sur la pointe des pieds et son silence comme une grande question lancée tout autour.
Je me souviens d’une porte, de toutes les portes qui se sont fermées un jour sur vos talons qui s’éloignaient, me laissant là dans le froid silence de l’attente, l’attente de vos pas au retour (...)"
Textes_Atelier Silence_C.pdf
Document Adobe Acrobat [430.1 KB]
Texte de L., participante à l'atelier sur le silence, juin 2016
Extrait :
"Le silence a le parfum humide et minéral de la pierre froide des églises. C’est le halo frais du béton de la ville abandonnée par les hommes. Le vide fait résonner l’écho de l’absence dans laquelle le promeneur cherche le signe d’une vie passée. Le silence renforce le temps qui file, même les feuilles agglutinées dans les coins de la nef sont tombées sans aucun bruit. Il ne reste que le souffle du vent sous la porte et les siècles qui transforment la pierre à l’abri de l’oreille des hommes (...)"
Textes_Atelier Silence_L.pdf
Document Adobe Acrobat [393.9 KB]
La Guill' en langues, jeu créatif d'intercompréhension
Jeu de langues proposé lors de l'Apéro découverte à Locaux Motiv' : les mots piochés, leurs origines et leurs significations imaginées et authentiques : un joyeux melting-pot !
Jeu créatif d'intercompréhension.pdf
Document Adobe Acrobat [490.0 KB]
Histoires de paillassons et autres voisinades : la saynète
Production collective des participants au laboratoire des mots et des idées sur les relations entre voisins : des personnages hauts en couleurs et une saynète qui met tout le monde d’accord…
personnages et saynète_voisinades.pdf
Document Adobe Acrobat [723.0 KB]
Recueil d'anecdotes à la Guillotière
Fragments d'histoires et petites anecdotes du quartier de la Guill' recueillis le temps d'une fête, le 21 mai 2016 sur la Place Stalingrad
Anecdotes 1.pdf
Document Adobe Acrobat [797.5 KB]
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Des hommes et des lieux